Philippe Scarami

Baryton

Né à Lyon, Philippe Scarami a 21 ans lorsqu’il entreprend des études musicales parallèlement à un professorat de Physique à la Faculté de Grenoble.

Engagé dans les chœurs de l’armée pour y effectuer son service militaire, il étudie le chant avec Jacques Villisech au Conservatoire national de Région de Versailles où il reçoit une première mention à l’unanimité, puis avec Josef Metternich à la Musikhochschule de Cologne. 

Philippe Scarami obtient ensuite un DEM de chant, mention très bien, sous la direction d’Odile Pietti, et se perfectionne sous la direction du baryton Alain Fondary et de Janine Reiss. 

Il a été l’invité d’Alain Duault pour son émission «Toute la musique qu’ils aiment» aux côtés de José Van Dam.

Il s’est produit sur scène dans les rôles suivants :

le Comte dans Le nozze di Figaro de Mozart,

Jack dans Porgy & Bess de Gershwin,

Calchas dans la Belle Hélène d’Offenbach,

Rabastens dans Pomme d’Api d’Offenbach,

Escamillo dans Carmen de Bizet,

Don Alfonso dans Cosi fan tutte de Mozart...

... mais également en concert :

Raphaël dans La Création de Haydn,

Winterreise de Schubert,

la basse dans la cantate BWV 127 de Bach (dir. Ton Koopman),

la basse dans le Stabat Mater de Rossini,

Satan dans Les Béatitudes de Franck,

Méphisto durant le Festival Berlioz au Sénat.

Il a, en outre, participé au film La femme coquelicot de Jérôme Foulon.

A l’été 2009, il a été Leporello du Don Juan de Mozart au Festival de Vendôme et le Grand prêtre de Dagon de Samson et Dalila de Saint-Saëns, à Paris.