Lucie ÉMERAUDE

Soprano

 

Après avoir suivi des études de musicologie à Bordeaux, Lucie Émeraude obtient un Master en 2009.

 

En 2011, Lucie se forme auprès de Lionel Sarrazin et rejoint la compagnie de chanteurs lyriques « Opéra Bastide » à Bordeaux dans laquelle elle participera à de nombreux concerts et événements lui permettant de se découvrir dans des premiers seconds rôles dopéra tels que Papagena et le premier enfant dans la Flûte enchantée de Mozart, Frasquita dans Carmen de Bizet, la Princesse dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel et Gianetta dans L’elisir damore de Donizetti.

 

Co-fondatrice de la compagnie lyrique, « Opéra Clandestin » elle décroche ses premiers grands rôles, dont Suzanne dans Les noces de Figaro de Mozart, Belinda dans Didon et Enée de Purcell, et Adina dans L’elisir damore de Donizetti qu’elle jouera une vingtaine de fois, ce qui lui permet également de se produire dans de nombreux concerts et spectacles originaux.

 

En 2016, Lucie poursuit sa formation vocale avec Maryse Castet, professeure au conservatoire de Bordeaux, qu’elle rencontra à loccasion du Festival de musique ancienne du Périgord noir elle interpréta La Madre, dans loratorio San Giovanni Baptista de Stradella (direction Inaki Encina).

 

En 2017, elle chante Eurydice dans Orphée aux enfers d’Offenbach avec la Cie « Opéra Bastide ».

 

En 2018, elle assure les parties soprano solo, du Requiem de Mozart ainsi que les Litanies, avec l’atelier vocal dAuch et lorchestre Belge « Scorzando » (direction Joseph Gilet), du Requiem de Verdi avec l’Orchestre Symphonique du Sud-Ouest (direction Bernard Salles) et de la Messe en ut de Mozart au Festival La Voix à Quintin (direction Rémi Corbier).

 

En janvier 2019, elle interprète la partie soliste de Carmina Burana de Carl Orff (direction Reta Kazarian), qu’elle reprendra en juin à la collégiale de Mantes la Jolie sous la direction de Rémi Corbier.

 

En décembre 2019 elle est Violetta dans La Traviata de Verdi avec la compagnie « De bouche à Oreille » (direction Julie Perruche).

 

Depuis août 2020, Lucie Emeraude continue sa formation vocale avec Mariam Sarkassian.

 

En juillet 2021, elle fut la Comtesse dans Les noces de Figaro de Mozart au festival lyrique de Montperreux, qu’elle reprit à lAutomobile Club de France en janvier avec la Cie Opéra Clandestin.

 

En avril 2022, Lucie a participé au Florilège dEliane Lavail à lauditorium de Bordeaux, elle chanta des parties solistes de la messe en ut de Mozart, du Requiem de Verdi, et un duo de La Traviata de Verdi avec le ténor Stanislas de Barbeyrac.

 

En juin 2022 Lucie a repris les parties solistes de Carmina Burana pour les 25 ans du Chœur Symphonique Polifonia au Palais des Sports de Bordeaux. En Octobre 2022, elle chante soprano solo au Festival les Corréades pour 6 représentations du Requiem de Verdi, en Nouvelle-Aquitaine, avec l’Orchestre de lOpéra de Roussé en Bulgarie (direction Jean-Yves Gaudin).

 

En mars 2023, Lucie sera la Comtesse dans Les noces de Figaro de Mozart à l’Atrium, scène nationale de Martinique avec la Cie Opéra Clandestin, rôle qu’elle interprètera également lors des 7 représentations du Festival Più di Voce en Périgord durant la seconde quinzaine de juillet (direction Jean-François Boyer).